Traducteur des kanji japonais en phonétique (romaji)

Effacer

Traduire en :

Style pour les tons hauts et bas :


Afficher les options avancées

 

Transcription phonétique du texte japonais (furigana, kana, romaji ou API) :

Envoyez le texte japonais pour obtenir la transcription phonétique !

 

Créer une feuille d'écriture manuscrite pour vous exercer au kanji :

Envoyer un texte japonais pour voir plus d'options

Taille de police :

Type de cases :

Envoyer

 

Transcription phonétique des mots japonais – furigana, romaji et l'accent tonal

La phonétique japonaise peut paraître facile à une personne qui commence l'apprentissage du japonais. La langue japonaise n'a que cinq voyelles et les consonnes ne représentent généralement peu de difficulté pour les débutants. Cependant, il existe une chose qui vous causera beaucoup de problèmes en japonais. C'est... l'accent tonal !

D'abord, qu'est-ce que l'accent tonal ? Cela veut dire que certaines voyelles dans les mots japonais sont prononcées avec un ton haut (le ton de la voix est élevé) et d'autres avec un ton bas. Comparez les phrases suivantes (la petite flèche désigne la chute du ton de la voix) :

  1. 端を見る hashi o miru – voir la fin,
  2. 箸を見る hashi o miru – voir les baguettes,
  3. 橋を見る hashi o miru – voir le pont.

Comme vous le voyez, la position de l'accent tonal dans les exemples ci-dessus change le sens de la phrase et facilite sa compréhension orale. Notez que si on voulait écrire les trois mots en question en utilisant le kana (l'alphabet japonais), ils seraient identiques : はし. Quand une personne parle japonais en respectant la position de l'accent tonal sa parole devient plus authentique et facile à comprendre.

Maintenant parlons de différents types de la transcription phonétique en japonais. En d'autres termes, quels sont les moyens de représenter visuellement la prononciation des mots japonais ? Ils sont :

  1. romaji qui utilise l'alphabet latin,
  2. furigana qui sont des kana écrits à côté des kanji (caractères japonais d'origine chinoise),
  3. l'alphabet phonétique international (API).

Par exemple, la transcription phonétique du mot japonais 発音 « prononciation » peut être écrite comme :

  1. hatsuon (romaji),
  2. 発音(はつおん) (furigana),
  3. [hat͡sɯᵝoɴ] (API).

Maintenant revenons à l'accent tonal et voyons pourquoi il peut être difficile à apprendre. À mon avis, le problème avec l'accent tonal en japonais n'est pas qu'il est extrêmement difficile à reproduire. Le problème est qu'il est très souvent omis dans les dictionnaires et manuels de japonais, et par conséquent, considéré par les étudiants et même leurs professeurs comme étant de peu d'importance. Quand vous commencez à apprendre le japonais, on vous avertit dans votre manuel que la langue japonaise a un accent tonal et que vous devez écouter les enregistrements audio et imiter les locuteurs natifs pour améliorer votre prononciation, mais ensuite le sujet est complètement abandonné ! Quelle négligence !

Contrairement aux autres langues à tons, comme le mandarin par exemple, les situations où la position de l'accent peut changer complètement le sens d'un mot sont relativement rares en japonais. Ainsi, si quelqu'un parle japonais et met l'accent sur une mauvaise syllabe, il est compris (souvent avec beaucoup de difficulté). Un étudiant moyen peut penser : « Si je suis compris, pourquoi apprendre tous ces accents ? » Si vous souhaitez parler comme un Japonais, tôt ou tard vous devrez apprendre l'accent tonal. Alors pourquoi attendre ? Commencez à imiter les locuteurs natifs et apprenez la prononciation de la bonne façon !

J'espère que ce traducteur en ligne va changer la situation actuelle. Il marque en couleur les syllabes qui devraient être prononcées avec des tons haut et bas.

Une option spéciale affiche la réduction des voyelles /i/ et /u/. Les syllabes contenant les voyelles réduites seront remplacées par les katakanas encerclés. Par exemple : 惑星 ㋗せい. Puisque les formes encerclées de ピ et プ n'existent pas, elles seront remplacées respectivement par ㋪° et ㋫°.

Une autre option permet d'afficher la nasalisation de la consonne [ɡ]. Pour cela, le signe régulier dakuten (pour la sonorisation) sera remplacé par handakuten. Par exemple : 資源 け°ん.

Pour créer ce traducteur, j'ai utilisé le logiciel d'analyse lexicale de textes japonais MeCab, le dictionnaire japonais NAIST et le fichier CSS pour le support de Ruby. J'ai également utilisé les dictionnaires suivants qui contiennent l'information sur la position de l'accent tonal dans les mots japonais :

  1. NHK 日本語発音アクセント辞典 新版,
  2. 新明解日本語アクセント辞典,
  3. Современный японско-русский словарь, Б.П. Лаврентьев.

Si vous êtes intéressé par l'accent tonal, je vous recommande vivement d'acheter au moins un des deux dictionnaires japonais (NHK ou Shin Meikai). Tous les deux ont une partie introductive qui couvre le sujet en détail.

Coloriage des mots les plus fréquents en japonais

Cet outil en ligne permet de marquer en couleurs les mots japonais requis pour le test d'évaluation de japonais JLPT :

N5N4N3N2N1

De cette façon vous serez en mesure d'identifier facilement les mots japonais qu'il vous faut apprendre pour se préparer pour le niveau désiré de JLPT.

Longueur maximale du texte (en caractères) :

Note : Pour que le texte japonais (y compris furigana) soit affiché correctement sur votre ordinateur, veuillez installer la dernière version de votre navigateur Web et choisir le bon encodage pour cette page : Unicode (UTF-8). Ce traducteur est disponible en ligne seulement et ne peut pas être téléchargé sur votre ordinateur.